L’orthographe rectifiée de 1990 : les mots composés


L’usage des mots composés, c’est-à-dire des mots constitués d’au moins deux mots, le plus souvent liés entre eux par un trait d’union, connaît certains changements avec la nouvelle orthographe.



Des rectifications s’appliquent sur deux points concernant les mots composés : les accords et les soudures.


Les accords : désormais, tous les mots composés dont le dernier mot est un nom commun s’accordent en cas de pluriel. Le changement se manifeste essentiellement dans les mots qui ont pour structure verbe + nom. Certains mots de cette catégorie ne s’accordent jamais dans l’orthographe traditionnelle pour une raison de sens.


Exemples : des après-midi (ils se déroulent après midi) ; des perce-neige (ils percent la neige) ; des gratte-ciel (ils grattent le ciel), des abat-jour (ils protègent contre le jour) ; des porte-monnaie (ils portent la monnaie).

Avec la nouvelle orthographe, les noms de ces mots composés s’accordent donc au pluriel, sans souci de sens : des après-midis ; des perce-neiges ; des gratte-ciels ; des abat-jours ; des portemonnaies.


Les soudures : comme vous l’avez remarqué avec « portemonnaies » juste avant, de nombreux mots composés, surtout ceux comportant un préfixe ou un emprunt, voire des onomatopées, peuvent dès lors s’écrire sans trait d’union. Ce ne sont donc plus des mots composés puisque tous les éléments se soudent en un seul mot.


Exemples : intra-muros > intramuros ; entre-temps > entretemps ; anti-aérien > antiaérien ; week-end > weekend.



Si la nouvelle règle sur les accords au pluriel simplifie l’écriture des mots composés, celle concernant les soudures est plus délicate à adopter. Là où nous voyions auparavant plusieurs mots en former un nouveau grâce à un trait d’union, aujourd’hui la suppression de ce trait d’union fait disparaître la séparation entre les différents composants. Ces mots composés deviennent alors des mots entiers, d’un seul bloc, qui peuvent parfois dérouter. Mais finalement, ce n’est qu’un changement esthétique. Les mots en eux-mêmes ne changent pas. La langue a toujours accueilli de nombreux mots non composés construits sur les bases de plusieurs mots. Ce passage de mot composé à mot entier permet de mieux les intégrer dans la langue comme des mots à part entière, ce qu’ils sont.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Certains mots sont traditionnellement écrits avec un accent aigu alors que leur prononciation tend plutôt vers le [ɛ] au lieu du [e], incitant à mettre un accent grave. Le cas le plus célèbre est l’ac